Qui sommes nous

Les deux premières citations sur notre site web n’ont pas été choisies par hasard, vu qu’elles reflètent parfaitement la philosophie du mouvement FAIR, dont l’acronyme se compose des mots suivants:

F=Freiheit (liberté)

A=Allgemeinwohl (bien être public)

I = Individualität (individualité)

R=Respekt (respect)

Depuis mars 2020, ces valeurs ont fortement été limitées, voire même complètement perdues. Il faut savoir que depuis mars 2020, plus rien n’est comme avant. Les gouvernements du monde entier se sont alignés sur les déclarations de l’OMS qui, en date du 11 mars 2020, a classé la “Covid 19” comme pandémie. Les conséquences au niveau planétaire sont les mesures liberticides connues jusqu’à ce jour.

Depuis, une interdiction en cache une autre, des distances de sécurité, le port du masque obligatoire et des mécanismes de surveillance inspirées du modèle chinois ont été introduites, le rassemblement de plusieurs personnes n’est plus autorisé, les soirées restaurant, les déplacements à l’étranger et la vie culturelle ont été mis sous cloche, ou du moins rendus difficiles.

Peu à peu, des mouvements de protestation contre ces mesures liberticides émanant de gouvernements ont vu le jour derrière nos frontières, alors qu’au Grand-Duché, les voix protestataires sont plutôt restées timides.

Un des rares mouvements au Luxembourg qui est monté au créneau afin de maintenir les droits fondamentaux des citoyens est “FAIR BEWEEGUNG”. Cette organisation a vu le jour fin 2020 suite à des personnes qui se sont montrées de plus en plus critiques face à ce qui s’est tout doucement mis en place. Le mouvement s’échange aussi régulièrement avec d’autres organisations ou plateformes internet allant dans le même sens.

Le mouvement FAIR s’investit principalement pour les droits des enfants qui sont régulièrement piétinés depuis le début de cette pandémie. De plus, il ne faut pas oublier de préciser que contrairement à d’autres organisations ou animaux devant être protégés, les enfants n’ont pas de lobbys. C’est justement dans cette optique que nous voulons principalement rester à l’écoute des enfants, sans pour autant délaisser tous les autres membres de notre mouvement.

Le mouvement FAIR s’est constitué de personnes diverses, ayant des convictions différentes, et travaillant dans des professions bien spécifiques. Nos membres sont jeunes, voire plus âgés, mais partagent tous le même objectif: ils veulent que les autorités respectent les personnes leur étant subordonnées, surtout quand il s’agit d’enfants.